L'Afrique du Sud, une nation arc-en-ciel

Publié le par Lova Pourrier

krugerpark
Fêtes oblige, puis dur retour à la réalité, masse de travail subconséquent et balades dans la neige, j'ai mis un peu de temps à publier ce billet. Voici donc le compte rendu de mon 5e voyage en Afrique du Sud en 5 ans (admirez la perfection numérologique).
Bon, en fait de compte rendu, je vais plutôt vous faire un j'aime/j'aime pas, plus simple et plus convivial.

En Afrique du Sud, j'ai aimé :
- la gentillesse et la chaleur habituelle des habitants
- les paysages, toujours aussi magnifiques : que ce soit dans le Drakensberg (les Alpes du pays), dans le Mpumalanga (Blyde river canyon), ou les environs du Kruger Park
- voir ma soeur, son mari et leur petit diablotin (trognounet)
- le safari au Kruger Park : je ne suis pourtant pas spécialement férue d'animaux, mais il y a quelque chose de magique à les voir à l'état sauvage, dans leur environnement naturel. J'ai aussi été au Lion Park plus tard, mais ça ne fait pas le même effet. Nous avons vu tous les Big five (lion, éléphant, buffle, rhinocéros), à l'exception du léopard. Il faut dire que décembre n'est pas la meilleure saison pour voir les animaux. Le parc en lui-même offre des paysages très agréables.
- Johannesburg : la ville n'a pas les attraits et la beauté du Cap, mais elle mérite qu'on s'y attarde quelques jours. Il y a des coins vraiment sympas, et pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de l'apartheid, ses musées valent le détour.
- passer Noël là-bas : bien que ce ne fût pas un Noël blanc, j'ai trouvé que l'ambiance de Noël est plus prononcée là-bas qu'ici. Il y a les carols (concerts de chants de Noël), par exemple. J'ai beaucoup aimé le spectacle de jets d'eau à Montecasino, sur fond de Jingle bells et autres chants de Noël.
 - bronzer sans le vouloir, à 30 degrés à l'ombre, sortir les lunettes de soleil et les robes d'été (alors qu'en France on se gelait)

blyderivercanyon
drakensberg

J'ai moins aimé :
- être accueillie à l'aéroport par une prise de température (pour savoir si on a la grippe A) : sachant que j'avais un rhume, j'avais peur de passer le test !
- le coût des hôtels/guesthouses : dans l'absolu, il est presque aussi élevé qu'en France. Le fait que l'euro soit fort permet de faire baisser la note (en 2004, pour mon premier séjour, le rand était à 7 euros environ, contre 10,6 actuellement). Dans certains lieux comme le Kruger Park, c'est carrément très cher selon moi. Seules les auberges de jeunesse (backpackers) offrent un logement à petit budget, pour routards. Mais le confort va avec le prix. Heureusement, les restaurants sont plus abordables, ce qui permet de compenser. Au total, j'aurais dépensé en frais de voyage presqu'autant qu'en Thaïlande alors que j'étais hébergée sur la moitié du séjour ! L'Afrique du Sud n'est donc définitivement pas une destination low-cost, même s'il y a pire. (ce qui n'est certes pas une raison pour ne pas y aller, l'Afrique du Sud méritant selon moi largement d'être autant voire plus à la mode que la Thaïlande...)
- enfin, ce n'est pas tellement quelque chose que je n'ai pas aimé mais juste une question que je me pose : seront-ils prêts à temps pour la Coupe du Monde ?? Je l'espère, tant l'enjeu est grand. Pendant un mois, tous les regards seront rivés sur ce pays. Son image va-t-elle changer après ça ? Peut-être, peut-être pas. Il y a tant de préjugés sur l'Afrique... Je me souviens pour mon premier séjour, certains amis m'avaient demandé s'il y avait des cinémas là-bas, s'il y avait Internet. Et après, on ose se moquer de la culture générale des Américains. Sur un registre plus sérieux, j'avais discuté de ce problème avec des responsables de la mairie du Cap. Ils m'avaient dit qu'en effet, la plupart des gens croient que c'est un pays d'Afrique comme un autre, avec tous les préjugés de sous-développement que cela implique. Et quand les gens visitent enfin le pays, ils sont étonnés de découvrir un pays riche et moderne. C'est pour ça qu'ils misent beaucoup sur le marketing, pour redorer leur image et briser certains clichés. (pubs dans les cinémas, etc.) Si l'on ne prenait que sa partie blanche, je comparerais l'Afrique du Sud à des pays comme l'Australie, vastes territoires-continent colonisés par les Blancs aux XVIIe et XVIIIe siècles. Le tout sur fond de développement urbain à l'américaine (disneylandification, prolifération de centres commerciaux, suburbanisation et le tout-voiture que ça implique, étalement urbain...).
Mais le principal problème reste bien sûr la question de l'insécurité. A chaque fois que je disais à des gens que je revenais de là-bas, j'avais droit au topo : "mais c'est un pays très violent", "il y a beaucoup de sida", etc. Et quand je leur disais que c'était un très beau pays, certains ne me croyaient pas ! (eh oui, quand quelque chose n'est pas à la mode...) L'insécurité est effectivement une réalité, on ne peut le nier, mais la situation n'est pas aussi désastreuse que ça. Avec de la prudence et quelques règles élémentaires de sécurité (comme dans le reste de l'Afrique et à Madagascar), on peut y vivre normalement. D'ailleurs, de nombreux Européens, appréciant la qualité de vie qu'on y a, ont des guesthouses là-bas.
Grâce à certaines initiatives locales, la sécurité s'est beaucoup améliorée dans les grandes villes (même si cela reste problématique).
Ce qui est triste, c'est qu'une étude américaine a démontré qu'il y a un lien entre ségrégation et violence. En gros, les territoires ségrégués sont généralement ceux où se développe le plus la violence (voir l'exemple de Harlem, Brooklyn, etc.).
Enfin bref, tout ça pour dire que c'est un pays à voir. Il a d'ailleurs été classé par l'Internaute magazine comme l'un des 5 pays à voir absolument dans sa vie. Je suis heureuse que ma thèse me l'ait fait découvrir.

joburg
ps : je profite de ce billet pour vous dire que je vais ralentir la fréquence de publication des articles. Ce site me prend beaucoup de temps, que j'espère consacrer davantage à l'écriture. Pour être tenu au courant de la parution d'un billet (sans avoir à revenir tous les jours), le plus simple est de vous abonner au flux RSS. Ainsi un message apparaîtra sur votre navigateur dès qu'un nouveau post sera publié :
http://lacourdemarbre.over-blog.com/rss-articles.xml

Réagir dans le forum.

Commenter cet article